L'EPDM pour prévenir les risques du retrait gonflement des argiles

Le retrait gonflement des argiles est considéré comme risque naturel majeur. Chaque année, il engendre sur le territoire national d'importants dégâts sur nos bâtiments. En particulier pour les maisons individuelles qui possèdent, pour la plupart, des fondations superficielles. Découvrez dans cet article, l'importance de l'utilisation d'une membrane EPDM pour l'étanchéité de vos fondations.

Pourquoi les sols argileux gonflent-ils et se rétractent-ils ?

Le matériau argileux voit sa consistance se modifier en fonction de sa teneur en eau. En période de sécheresse, le sol est dur et cassant. Lors d'une période d'humidité, ce même sol se transforme en un matériau plastique et malléable.
Cette modification peut s'accompagner, dans certains cas, d'une variation de volume plus ou moins importante. Les phénomènes de capillarité et de succion sont à l'origine de cette modification. Les variations de volume des sols argileux répondent à des variations de teneur en eau.

Pourquoi ce phénomène touche spécifiquement les sols argileux ?

Cela est dû à leur structure interne.
- Ils présentent une structure minéralogique dite "en feuillet", qui facilite l'absorption des molécules d'eau. Il en résulte un gonflement.
- Certains grains argileux peuvent également voir leur volume se modifier. En cause notamment, la variation de la distance entre les feuillets argileux élémentaires.
- Les pores de ces sols sont ultra fins et accentuent ce phénomène.

Rassurez-vous, toutes les familles de minéraux argileux, ne présentent pas cette prédisposition. Les plus sensibles sont les smectites et les interstratifiées.

Pour une variation de teneur en eau identique, l'importance des variations de volume d'un sol argileux "gonflant" dépend de plusieurs caractéristiques :
- Les caractéristiques initiales du sol : la teneur en eau, la densité, le degré de saturation avant l'épisode climatique, etc.
- De l'histoire des sols : épisodes antérieurs de chargement ou de dessiccation.

Que provoque la dessiccation sur les sols ?

Saturé, le sol va d'abord perdre en volume. Cette diminution à lieu verticalement (tassement) et horizontalement (fissures). En dessous d'une teneur en eau, le sol ne diminuera plus de volume et les espaces intergranulaires perdent leur eau au bénéfice de l'air. C'est à ce moment que des pressions de succion se développent.

En métropole, en France, seule la tranche superficielle de sol (jusqu'à 2 m) est concernées par ces variations (excepté pendant les périodes de très grande sécheresse, ce phénomène pouvant aller jusqu'à 5 m).

Il existe nombreux facteurs de prédisposition au retrait gonflement des argiles 
- La nature du sol (argileux ou non)
- Le contexte environnemental et climatique (taux de pluviométrie)
- La géomorphologie (une dissymétrie des fondations, l'orientation solaire par exemple)
- La végétation (peut provoquer un désordre partiel dû à l'action localisé d'un arbre)
- Les facteurs anthrophiques (une infiltration d'eau pluviale, une rupture de canalisation, etc)
- Les défauts de construction

En réponse à ce phénomène et afin d'éviter nombreuses fissurations intérieures comme extérieures de votre bâtiment, il est préconisé pour vos fondations, une structure souple et déformable suivant les mouvements du sol.
C'est pourquoi, Flexirub vous propose l'étanchéité de vos fondations en EPDM.

Pour aller plus loin :

- PDF d'information sur le retrait gonflement des argiles du gouvernement 

- La carte sécheresseLa carte sécheresse